I'll be back!

Publié le par Mikish

Terminator--Ill-be-back.jpgLongue a été cette pénible et douloureuse traversé du désert, à un point que je me suis même demandé si un jour j'allais en voir le bout. J'étais au fond du gouffre, dans le bottom du bottom. J'avais même envisagé si jamais cette période s'éternisait trop longtemps, prendre des mesures drastiques.. Me trouver un autre hobby ! Je sais pas moi, faire des aquarelles ou collectionner les timbres. Mais aujourd'hui j'ai enfin sauvé mon âme du désespoir !  

 

Hallelujah mes frères. HALLELUJAH !

 

Depuis que je suis rentré de Madagascar ça été la dèche niveau pêche aux leurres ! On passera (très, très vite ) sur mon ouverture faite au centre à Strass, car j'ai rien vu, rien pris... On passera aussi sur la casse d'une canne toute neuve (qui coûte un bras) et dans la foulé on passera sur le street de Strasbourg auquel j'ai eu la chance de participer... figuré!. M'avez bien entendu, j'ai dis figuré car encore une fois niette, peau de zeub, j'ai juste usé la semelle de mes chaussures et musclé mon avant bras droit à force d'animer mes leurres comme un débile.

 

 

  Mais tout cela c'est du passé.  Le Rhin ma sauvé. 

 

Je suis donc retourné à l'origine de l'origine, car le Rhin ne me déçoit que très rarement. Et je me suis dit allez Michael tu n'as plus rien à perdre, aide toi, le ciel t'aidera.

La suite est belle, la suite m'a donné le sourire.

 

Avant d'attaquer les choses sérieuses, petit arrêt sur le grand canal pour pêcher un spot ou il y a toujours du fish. Et premier passage, c'est la libération. Après ces mois de frustration!  Le poisson à tapé une première fois, puis à prit dans mes pieds. Ils ont toujours la patate les aspes d'ici mais la shooting star et le caldia 2506W ont fait leurs job niquel et heureusement car quand je gripp le coquin, le triple du pointer 78 est à 45 degrés. (et j'avais changé ceux d'origine).

 

Il est gras, il fait 70 tout rond.

70-le-25-mai.JPG

C'est soulagé que je prends la direction du Rhin. Et le Rhin sera capricieux cette fois. Je passe presque toute ma boite sur le spot et c'est finalement avec un water monitor ramené à blinde dans la veine d'eau principale, qu'un autre birdy vient poser pour la postérité. Pour tout dire j'ai à peine vu l'attaque avec le courant qu'il y a, mais ça violence résonne encore dans mon bras, c'est pour bientôt le fishing elbow. 73-le-25-mai.JPG

                                                                                               73cm de testostérone

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent Einsetler 29/05/2011 16:16


ha te voila libéré ! je vais venir faire un tour par chez toi prochainement ;-) a plus !